Contexte

Les chiffres sont effrayants. Depuis le début de la crise sanitaire, la consommation de masques pour lutter contre l’épidémie de la Covid-19 est responsable de la production d’environ 40 000 tonnes de déchets non recyclés en 2020. Entre 6,8 et 13,7 milliards de masques à usage unique auraient été utilisés en France. En proportion du nombre d’habitants, à l’échelle du Pays Voironnais, ce serait de l’ordre de 14 millions de masques consommés! Soit l’équivalent d’une surface de 240 000 m². Ou encore de 60 terrains de foot…

Cette consommation se poursuit, et ne fait qu’augmenter.

Des entreprises françaises -cocorico !- ont mis au point des systèmes de collecte et recyclage de masques. Le fonctionnement est le suivant :

  • Des bornes de collecte spécifiques pour masques à usage unique Covid sont installées dans la commune. Les bornes sont faites d’un emballage combiné carton et sachet collé avec une fermeture sécurisée qui garantit une double barrière au virus.
  • Les containers pleins sont ensuite enlevés en transport optimisé pour limiter l’impact carbone.
  • Le recyclage se fait sur le site industriel du partenaire choisi. Les masques peuvent être transformés en nouvelles matières premières pour la production d’objets par des plasturgistes.

Nous pensons qu’il est indispensable de mettre en place des solutions de recyclage des masques au plus vite à l’échelle locale, afin de réduire l’impact environnemental. C’est dans ce sens que Voiron Citoyenne a interpellé le Pays Voironnais qui a la compétence en la matière, et semble l’échelon le plus pertinent pour répondre à ce défi.

Courrier adressé au Pays Voironnais

Objet : Mise en place d’une solution pour le recyclage des masques chirurgicaux

Madame la Députée de la 9ème circonscription de l’Isère,

Monsieur le Président de la CAPV,

Madame la première Vice-Présidente en charge de la transition écologique de la CAPV,

Monsieur le Vice-Président aux Déchets de la CAPV,

Alors que la situation sanitaire liée à la Covid semble malheureusement perdurer, il nous apparaît nécessaire d’appeler votre attention sur l’impact écologique négatif croissant que cette crise a également sur notre territoire, à savoir :  la question du recyclage des masques chirurgicaux et FFP2.

Le port du masque s’est généralisé ces derniers mois pour lutter contre la pandémie, et la consommation de masques chirurgicaux jetables ou FFP2 a explosé. Or les masques à usage unique sont très polluants, puisqu’ils ne sont pas biodégradables. Ils ne peuvent pas être jetés dans nos poubelles de recyclage « classiques » (bac jaune) car ils demandent un traitement spécifique afin de séparer les matériaux qui les composent. Un masque jeté dans la nature met des dizaines voire centaines d’années à se décomposer.

Le pays Voironnais fédère aujourd’hui 31 communes, où vivent près de 95 000 habitants. Le potentiel de notre territoire en termes de nombre de masques qui pourraient être recyclés est donc considérable. Au niveau national, et même régional, de plus en plus d’entreprises proposent des solutions de recyclage pour ce type de déchets.  Il nous semble donc tout à fait pertinent de mettre en place des points de collecte et une solution de recyclage des masques à usage unique, et ce à l’échelle du territoire du voironnais.

Historiquement, la CAPV a su développer des solutions innovantes en matière de gestion des déchets et s’est toujours montrée proactive sur ces sujets. Dans le contexte actuel, il apparaît urgent de trouver une solution à cette nouvelle problématique. Une problématique qui représente un véritable enjeu pour notre territoire en termes de pollution, mais également de conditions sanitaires (risque de contamination) et de cadre de vie, que certaines communes, de par leur taille, ne pourront gérer seules. Dans l’esprit de travail collaboratif porté par la CAPV, nous vous appelons à diligenter un groupe de travail mixte (techniciens, élus, citoyens) afin d’identifier au plus vite les solutions qui s’offrent à l’ensemble des communes de la CAPV pour gérer de manière pérenne ces déchets.

Veuillez recevoir l’expression de nos salutations distinguées, et à vos côtés pour agir sur ce thème,

Anne Favier, Arnaud Belleville, Benjamin Huet et Mélodie Mistré, élu.e.s à Voiron du Groupe Voiron Citoyenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *