Que 2021 soit une année apaisée et porteuse d’espoir, joie et santé pour vos familles et proches.

La crise sanitaire n’est pas finie. Elle a montré l’importance de se préparer à des événements d’ampleur. Il nous parait pertinent d’investir sur les axes suivants.

Notre santé locale d’abord.

Plus que jamais, l’engorgement à l’hôpital comme en médecine de ville montre la nécessité de renforcer ce secteur. Nous proposons la mise en place d’une maison de santé.

La question climatique ensuite.

Pour un monde bas carbone, quelles productions ? Quelles consommations ? A Voiron, nous nous félicitons que le projet de chaufferie collective au bois, initié sous le mandat de Mr. Revil, avance enfin.

Côté consommation énergétique, la rénovation thermique des bâtiments est nécessaire, et vite !

Le niveau d’aides et subventions n’a jamais été aussi important : jusqu’à 70-80% des investissements nécessaires !

La ville vient d’acquérir des surfaces à l’espace CEVE. Son patrimoine bâti est conséquent et énergivore. Ces investissements, en plus de faire baisser les émissions de gaz à effet de serre, produiront des économies de fonctionnement pour la collectivité.

Sur le plan écologique enfin, la révision en cours du Plan Local d’Urbanisme sera l’occasion de de dire non à la bétonisation galopante soutenue par le Maire depuis 7 ans, et de défendre notre cadre naturel.

N’hésitez pas à donner votre avis dans le cadre des consultations et enquêtes publiques qui devraient avoir lieu.

Anne Favier, Arnaud Belleville, Mélodie Mistré, Benjamin Huet

Pour le groupe Voiron Citoyenne

(Texte livré pour impression du magasine ÀVoiron, le 11 décembre 2020.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *